We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Trigonom​é​trie

by Paul Courlet

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
Cadeau 02:23
Il y a de la part de nos yeux des cadeaux que l'on ouvre jamais, mais elle, elle a passée son temps à les ouvrir des montagnes toutes rondes, un brin d'herbe esseulé sur le ciment, un paysage uniquement blanc et vert. une infinité de gris disposés en lignes horizontales flous et changeantes, un bruit derrière lequel se cache un lac silencieux et le ciel confondus, dans son vertige infinie, elle n'est déjà plus là puisque elle est dans les yeux d'une mouette elle traverse une foret sans bouger un marcassin l'invite à le suivre au delà de son regard elle y va une infinité de gris disposés en lignes horizontales flous et changeantes, un bruit derrière lequel se cache un lac silencieux et le ciel confondu, un bruit derrière lequel se cache un lac silencieux et le ciel de la mort.
2.
Trou curieux 03:06
nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert ce sentier juste derrière chez nous il y a une cascade mais personne ne le sais, personne ne la voit nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert une grotte juste derrière chez nous, il y a une falaise avec un trou curieux avec un trou curieux . (..............) nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert une grotte juste derrière chez nous, il y a une falaise avec un trou curieux avec un trou curieux . nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert ce sentier juste derrière chez nous il y a une cascade mais personne ne le sais, personne ne le sais personne ne le sais personne ne le sais personne ne le sais personne ne la voit personne ne la voit personne ne la voit personne ne la voit nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert ce sentier juste derrière chez nous il y a une cascade mais personne ne le sais, nous avons inventé ce style de musique, nous avons découvert une grotte juste derrière chez nous, il y a une falaise avec un trou curieux nous sommes cette grotte nous sommes cette cascade (3 fois) mais personne ne le voit nous sommes cette grotte nous sommes cette cascade (3 fois) mais personne ne le sais, nous sommes cette grotte nous sommes cette cascade (3 fois) mais personne ne le voit nous sommes cette grotte nous sommes cette cascade (3 fois) mais personne ne le sais, personne ne la voit.....
3.
Vent 02:43
La moindre brise nous fais l'effet d'une tempête, d'une tempête et quand elle surgi véritablement, nous sommes dehors, nous sommes dehors... et les fenêtres de nos maisons restent ouvertes, restent ouvertes. Nous nous tenons debout en équilibre face au vent, face au vent, nous essayons de travailler le moins possible, le moins possible... et nous sommes ravis... d'être ici, possédés, éveillés, nous n'sommes pas fier nous n'somme pas fier d'être de je ne sais quelle lignée nous n'sommes pas fier nous n'somme pas fier d'être de je ne sais quel vallée La moindre brise nous fais l'effet d'une tempête, d'une tempête et quand elle surgi véritablement, nous sommes dehors... et les fenêtres de nos maisons restent ouvertes, restent ouvertes. Nous nous tenons debout en équilibre face au vent... nous essayons de travailler le moins possible, le moins possible... et nous sommes ravis... d'être ici, possédés, éveillés, nous n'sommes pas fier nous n'somme pas fier d'être de je ne sais quelle lignée nous n'sommes pas fier nous n'somme pas fier d'être de je ne sais quel vallée La moindre brise nous fais l'effet d'une tempête, d'une tempête et quand elle surgi véritablement, nous sommes dehors, nous sommes dehors... et les fenêtres de nos maisons restent ouvertes, restent ouvertes. Nous nous tenons debout en équilibre face au vent, face au vent, nous essayons de travailler le moins possible, le moins possible... et nous sommes ravis... d'être ici, possédés, éveillés, enveloppés d'invisibles remous, tout en caresses, tout en caresses enveloppés d'invisibles remous, tout en caresses, tout en caresses enveloppés d'invisibles remous, tout en caresses, tout en caresses enveloppés d'invisibles remous, tout en caresses, tout en caresses
4.
Ensemble nous suivons le marcassin sur un petit sentier forestier qui s'enfonce dans la profondeur humide de la forêt... il nous conduit évidement vers un vieux sanglier avachi, et elle, elle est déjà là, construisant délicatement un feu rassurant pour le sanglier et pour lui, le type, qui dans sa maladresse s'assoit très précisément ici, et pas là, et de ce simple choix inconscient, tout trois se retrouvèrent à occuper l'un des sommet d'un triangle équilatéral nouvellement formé. Le cochon noir dit qu'il ne peux toujours pas voir les étoiles, que ça lui fait mal à la nuque. lui, il ambitionne que l'on décrive une par une chaque étoiles ainsi que leurs dispositions dans le ciel. Elle, elle propose au sanglier de se retourner sur le dos, elle l'aide à adopter une nouvelle position qui permet à son regard d'aller au-delà des feuillages chercher les étoiles. Lui pense que la femme a eu une bonne idée et il la regarde pour la première fois à travers les larmes de celui qui voit pour la première fois. Elle est nue , alors lui se hâte d'ôter ses habits sous le regard lubrique du sanglier qui vient de se souvenir de son double attribut sexuel, l'un proéminent et héraldique, l'autre profond, mystérieux, infini. A Paris, au numéro 18 de la rue Watt il y a un homme qui se réveille avec de la fièvre, la pharmacienne de son quartier est restée bloquée dans les Alpes, et il y'a près d'Angoulême cette vieille femme seule qui bêche son jardin, c'est curieux, cet immense triangle qu'ils forment tout trois sans le savoir. Dans la forêt un vent se lève, et elle, dans sa position trigonométrique culminante elle commence à trouver le temps long, lui, il regarde à gauche et à droite il ne sait plus trop pourquoi il est là, brusquement le sanglier se dresse sur ses jambes et saisi tour à tour l'homme et la femme et les sodomise brutalement avant de se les enfouir de part sa vulve au plus profond de l'animal.
5.
Existance 04:02
finalement elle es sur un bateau å et la rive qu’elle connaissait si bien s’émancipe bien au delà des eaux hoooo Ricardo Jasmine et Isabelle essayant de conserver des liens de leurs larmes nourrissent les flots haaa les flots berçant son sommeil à elle purifiant sa mémoire à elle noyant son visage à elle hooo le bateau n’existe pas l’eau n’existe pas les yeux mi-clos scrutant l’horizon à la recherche d’une île n’existent pas haaaaaa alors qu’est ce qu’il y a? qu’est ce qu’il y a qui s’agencent, qu’est ce qu’il y a qui s’amalgament, qu’est ce qu’il y a qui se recycle qu’est ce qu’il y a qui se désire qu’est ce qu’il y a qui s’agite qu’est ce qu’il y a qui se tisse qu’est ce qu’il y a qui se trame qu’est ce qu’il y a qui s’entre-chocs, qu’est ce qu’il y a qui s’agencent, toujours qu’est ce qu’il y a qui s’amalgament, partout qu’est ce qu’il y a qui se recycle toujours qu’est ce qu’il y a qui se désire partout qu’est ce qu’il y a qui s’agite toujours qu’est ce qu’il y a qui se tisse partout qu’est ce qu’il y a qui se trame toujours qu’est ce qu’il y a qui s’entre-chocs, partout haaaa
6.
Catharsis 04:39
j'arpente l'inconnu le bec dans l'eau je déguste le bec dans l'eau je déguste la bouche abrupt le langage aboli le langage aboli j'écluse j'endure je tâtonne le style cool corrompu le style cool corrompu heureusement y'a la jument qui habite dans ce pré heureusement y'a la jument celle qui vit dans ce pré je trahi le parfum du plantain je dois faire tache dans le pâturage je dois faire tache dans le pâturage dans le pré de la jument je n’serais plus jamais seul je n’serais plus jamais seul futur etalon futur herbivore futur etalon futur herbivore heureusement y'a la jument qui habite dans ce pré heureusement y'a la jument celle qui vit dans ce pré heureusement y'a la jument qui habite dans ce pré ...dans ce pré elle me lèche elle me lèche elle me lèche futur etalon futur herbivore elle me lèche elle me lèche elle me lèche futur etalon futur herbivore elle me lèche elle me lèche elle me lèche futur etalon futur herbivore
7.
L'eau 03:47
Nous transumons à fleur de peau Et nous portons comme des château Les stratagèmes de nos egos nous les lavons avec de l'eau mais dans le font qu'est ce qui se passe ces petits ronds, à la surface ces petites bulles, ces petites vagues .... à l'air de loisir aquatique y'a les cris des enfants qui nagent et les poissons planquées au fond avec les particules de plomb et sur la plage et sur la plage? il y a les parents qui crâment
8.
Esquive 04:58
je m'interdit et je me cache tel le furet je m'esquive tel l'exilé je me planque je te contourne, je prendre garde ce n'est pas toi que je craint, ni tes fesses ni tes seins C'est ton couteau dans ta poche celui là même qui écorche mais qui jamais ne tue jamais ne tue jamais... ce n'est pas toi que je craint, ni tes fesses ni tes mains j'aimerai que tu m'oublie et j'aimerai t'oublier aussi mais il y'a les taupes qui se prennent pour des souris elles remontent à la surface colporter,mcolporter...
9.
Gaza 06:56
je suis - en vacance - en Asie- du sud-Est les vagues - s’écrasent - brutalement à mes pieds les vagues - - brutalement à mes pieds je pense à ma bande à la bande à ma bande je pense à la bande de gaza de gaza quelle taille? - peut elle bien avoir?- maintenant quelle taille? - peut elle bien avoir?- maintenant quelle taille?

about

ALBUM VINYL -----> sbire.bandcamp.com/album/trigonom-trie

"Trigonométrie” est un album de 9 chansons qui une fois repliées sur elles-même nous donnent l’illusion d’un triangle sacré, Or si l’on déplie cette onirique origami on y trouve 9 occasions de ré-enchanter le monde.
Entre ”Elle”, ”Lui” et ”l’animal”, il y a ”Nous”, ce chœur d’êtres aimé.e.s qui traverse les tempêtes et les océans sans bouger.
Paul Courlet a donc réunit une bonne vingtaines d’ami.e.s dans cet album centré sur l’expérience du chant et des chœurs. De ces collaborations surgissent 9 compositions intemporelles qui nous parlent de nous et de nos liens avec les choses, qu’elles soit réelles ou fantasmées.

credits

released August 12, 2022

Paroles et musique: Paul Courlet
Le chant:
Paul Courlet, Nicolas Tissot, Emilie Zoé, Naomi Mabanda,Neyda Paredes, Aline Wisard, Beauregard Anobilé, Lisa Harder, Matthieu H, la Nuit Floue, Mila Courlet, Leoni Leoni, Camille Mermet, Céline Hänni, Bertrand Vorpe, Abstral Compost, Claire-Lise Bonnemain, Fio, Jerome Colloud, Amélie Verone, Mayeu, Fanny Odermatte, Ana Pereira, Camille Straubhaar, Benjamin Tenko, Remy Rufer
la musique:
Bab Digler Saxophone (3)
Steven Doutaz batterie amplifiée (3) (9)
Romain Sciacca trompette (3)
Remy Rufer synthétiseur (6) (9)
Paul Courlet: contrebasse (6) Basse (9) (3) (8) all prod.

Remy Rufer: mixage
Alain Paul: Mastering

la pochette:
Barbara Meuli: Illustration
Julien Bretaudeau: graphisme
Label: SBIRE RECORD

license

all rights reserved

tags

about

Paul Courlet / AULP UMA / Antioche kirm

Paul Courlet is an adventurous musician, bassist, handyman and researcher of all kinds, author of projects with variable dimensions (Antioch Kirm, Merzuga, Essor du Vultur,… Gros-Oiseau Aulp Uma). He immerses us in a sound universe that oscillates between avant-garde-electronic-music, post-rock, deviant textures, minimalist-paterns, radio-podcast and drones. ... more

contact / help

Contact Paul Courlet / AULP UMA / Antioche kirm

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Trigonométrie, you may also like: